Saint Mathurin

Flashs d'information

Dès 1820 Haute-Epine a eu une "maison, d'éducation des jeunes filles", fondée par Monsieur Desmarets, ancien curé de Saint Valère à Paris, né à Haute-Epine. Trois religieuses de saint André y dispensaient leur enseignement et donnaient des soins gratuits aux enfants du sexe féminin.

Lecture sur l'herbe à Haute-Epine

 

 

Le 24 juillet de cette année, les livres ont à nouveau pris l'air sur la pelouse de la Place de l'église, à l'ombre des tilleuls.

 

Comme l'an dernier, les animatrices du service culturel de la CCPV ont fait découvrir aux jeunes lecteurs en herbe albums, BD, romans, documentaires pour enfants et adultes, et partagé des moments de lectures à voix haute, des histoires avec tapis narratifs et kamishibaïs.

 

Le prêt de livres aux enfants était, bien sûr, lui aussi au programme tout comme le goûter offert par la Municipalité…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un grand merci à Martine Dumont qui s'est spécialement libérée pour participer à cette manifestation.