Paul Delasseaux, un enfant du pays qui s'est couvert de gloire

 

 

Le nom de Paul Delasseaux est gravé sur le monument aux morts de notre commune avec comme date de décès une date qui est très largement postérieure à la date de l'armistice du 11 novembre 1918.

 

 

  

Si d'aventure vous vous demandez pourquoi, en voici la raison :

Paul Delasseaux, un enfant de Haute-Epine qui était pilote de chasse, a été abattu, avec son mitrailleur, en 1915 quelque part entre Beauvais et Haute-Epine. Sachant son avion perdu, il a laissé le seul parachute dont disposait l'avion à son mitrailleur et a tenté de poser son avion, ce qu'il n'a pu réussir à faire. Il s'est donc écrasé au sol mais, bien qu'affreusement mutilé, a survécu au crash.

 

Récupéré par les services médicaux de l'armée, il a été soigné, puis renvoyé dans ses foyers de Haute-Epine où il est resté jusqu'à ce qu'il décède des suites de son terrible accident le 27 novembre 1922, à l'âge de 44 ans, et c'est cette date qui a été retenue pour inscrire son nom sur le monument aux morts de Haute-Epine.

 

  

 

 

Comme le site d'Hétomesnil a accueilli pendant la Grande Guerre la célèbre escadrille des cigognes (comme en témoigne d'ailleurs la rue des cigognes de Hétomesnil), il est vraisemblable  que Paul Delasseaux ait appartenu à cette célèbre escadrille, gloire de la chasse française et berceau de nombreuses grandes figures de l'aviation française. 

Les habitants de Haute-Epine peuvent être fiers de ce haute-épinois, héros de la Guerre de 14‑18, qui est inhumé dans le cimetière du village.

 

Ce site a été conçu et est mis en oeuvre et maintenu par des BENEVOLES

 

Copyright © 2020 Commune de Haute-Epine - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 49 invités et aucun membre en ligne